Gel ou résine pour faux ongles : comment choisir ?

ongle en resine
Des ongles longs et sublimes aux couleurs tendance et impeccables sur plusieurs semaines… D’une simple technique d’embellissement à de véritables œuvres de Nail Art, les faux ongles en résine comme en gel ont incontestablement fait leur place dans le monde de la mode. Présentée comme moderne, la méthode des ongles en gel UV séduit par son concept, mais celle des faux ongles en résine acrylique, plus ancienne, conserve ses inconditionnels adeptes. Pour vous aider à faire votre choix entre gel et résine, passons à la loupe les avantages et les inconvénients de ces deux techniques.

Faux ongles en gel ou en résine : un même panel de créativité

En matière de beauté des ongles, résine acrylique et gel UV constituent les deux principales techniques utilisées. Leur atout majeur : s’adapter à tous les types d’ongles. Les deux méthodes sont ainsi appliquées autant pour protéger des ongles très courts ou fragilisés et masquer les imperfections des plaques naturelles que pour parer de beaux ongles en parfaite santé.

Modelage, gainage de renfort, allongement ou extension à l’aide de capsules ou de chablons…, en gel ou en résine acrylique tous les styles de manucures sont permis.

Et pour répondre à toutes les fantaisies et permettre à chacune de perfectionner son style, gel et résine offrent désormais toute une gamme de produits attrayants : teintes multiples, poudres acryliques et gels à paillettes, strass, stickers, déco 3D et autres accessoires compatibles avec les deux techniques de façonnage.

Gel ou résine : des méthodes de pose différentes

La présentation des produits

Il existe plusieurs sortes de gels UV : gel de base, gel de construction, gel de finition, gel coloré. Certains gels sont dits « monophasés » ou 3 en 1. Le gel UV se présente sous la forme d’un mélange plus ou moins liquide ou visqueux, selon l’usage auquel il est destiné. Prêt à l’emploi et très malléable, il s’applique sur l’ongle naturel ou sur l’extension artificielle à l’aide d’un pinceau. Pour en savoir plus sur les différents types de gel, nous pouvez consulter notre guide pour choisir son gel UV.

La résine se présente, quant à elle, sous la forme d’une poudre acrylique à mélanger avec un liquide (monomère). Pour mélanger les composants, il suffit de tremper le pinceau dans le liquide puis dans le pot de poudre. Une petite boule de pâte bien homogène et souple se forme alors directement sur le pinceau, prête à être appliquée sur l’ongle naturel ou sur l’extension.

Les méthodes d’application

Les deux formes de modelage nécessitent une bonne préparation des ongles et un léger polissage. Tandis que le premier gel UV est étalé à même l’ongle, la résine exige l’application préalable d’un Primer pour une meilleure adhérence.

Les faux ongles en gel résultent d’une superposition de couches de gels différents étalés à l’aide du pinceau. La pose de chaque couche oblige à respecter un temps de séchage sous lampe UV (consulter notre comparatif des meilleures lampes UV) pour permettre le durcissement de l’ongle par catalyse avant la pose de la couche suivante. Tant que le gel n’est pas polymérisé, il peut être travaillé. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre guide complet sur la pose des ongles en gel.

La résine est également appliquée en plusieurs fois. Grâce à son mode de séchage à l’air libre, les différentes couches se superposent et fusionnent rapidement. La résine ne peut alors plus être travaillée. Pour permettre aux débutantes et aux professionnelles de trouver chacune leur rythme, différents types de liquides monomer (à séchage lent ou rapide) sont proposés. L’application d’un beau vernis à ongles termine la manucure.

La résine demande donc de trouver le bon dosage et une grande aisance pour le façonnage contrairement au gel dont la consistance est prédéfinie pour le modelage. Mais lorsque les deux techniques sont maîtrisées, la résine est bien plus rapide à poser.

Une dépose facilitée pour les faux ongles en résine

Question tenue, les faux ongles en gel comme en résine acrylique tiennent leurs promesses. Selon la vitesse de repousse des ongles, un remplissage est généralement nécessaire au bout de 2 à 3 semaines de pose.

Le moment de la dépose venu, les extensions en résine acrylique se retirent à l’aide d’un dissolvant classique à base d’acétone. Par contre, la dépose des ongles en gel est plus délicate car elle s’effectue à l’aide d’une lime à ongles ou d’acétone pure.

La résistance des ongles en résine, l’effet naturel des ongles en gel

Les manucures en résine acrylique sont réputées plus robustes que celles en gel UV. Bien entretenus, les ongles en résine tiennent donc plus longtemps. Par sa dureté, la résine est particulièrement recommandée pour protéger les ongles rongés et ceux fréquemment sollicités au cours d’activités manuelles. Néanmoins, en cas de choc, l’ongle en résine est plus facilement endommagé que l’ongle en gel.

Question finition, les ongles en résine présentent un bel aspect mat tandis que ceux en gel arborent une fière brillance. Grâce à cet éclat, les ongles en gel paraissent beaucoup plus naturels à la vue et au toucher. Toutefois, de nouveaux produits ont été conçus pour permettre aux adeptes de l’acrylique de combiner les avantages de la résine et l’aspect brillant du gel.

Pour assurer la longévité de ces manucures, le contact avec tout produit d’entretien ou de bricolage agressif est à proscrire. C’est d’autant plus vrai pour l’acrylique, particulièrement soluble en présence d’acétone. Pour changer le vernis posé sur les ongles en résine, attention donc à la composition du dissolvant. De plus, l’exposition au soleil peut provoquer le jaunissement des ongles en acrylique. De fait, certains liquides monomer sont dotés d’un film anti UV.

Des précautions en matière de gel et résine pour faux ongles

Quelle que soit la technique utilisée, gel comme résine restent des produits chimiques. Mais les composants des gels sont dits plus stables et moins agressifs que ceux de la résine qui dégagent une odeur chimique parfois très incommodante. Les produits volatils de la résine sont donc très surveillés et sa composition a déjà beaucoup évolué.

Manipuler les produits dans une pièce aérée, bien respecter les consignes d’application et d’éventuels temps de séchage sous lampe UV, laisser le temps aux ongles naturels de se reposer entre deux poses de faux ongles sont autant de recommandations à ne pas prendre à la légère.

Conclusion

D’application plus rapide avec peu de matériel et des produits globalement plus abordables, la technique des faux ongles en résine est plus économique que celle en gel UV. Ces extensions robustes, à moindre coût et à la dépose facile séduisent également celles qui apprécient les changements fréquents de vernis.

De leur côté, les gels UV, plus malléables et plus simples à utiliser, charment par leur longue tenue au résultat intense et naturel.

Written by OngleDeco