Lampe UV pour ongles : quelle est la meilleure ? Comparatif [2019]

Pour réaliser vous-même vos manucures en gel UV ou la pose de votre vernis semi-permanent, l’acquisition d’une lampe UV est incontournable. Non seulement elle réduit considérablement le temps de séchage des vernis et gels mais elle est, de plus, indispensable dans le processus de polymérisation des produits. En effet, les gels UV ont été conçus pour durcir et gagner en brillance sous la seule action des rayons ultra-violets. Afin de vous aider à trouver la lampe UV pour ongles dont vous avez besoin, il est important d’en comprendre le fonctionnement et de connaître leurs différents critères de performance.

Quelle est la meilleure lampe UV 2019 ?

 

Meilleure lampe UV 2019 : le Top 4

Parmi les nombreux modèles de lampe UV, quatre articles ont attiré notre attention pour 2019. Nous vous les présentons et vous expliquons, en quelques mots, pourquoi.

La lampe UV Ongles Gel ELEHOT 15 LED (30W)

Outre sa belle couleur rosée qui lui donne tout son charme, cette lampe UV est très fonctionnelle et performante. Sa qualité avoisine celle des lampes UV professionnelles avec un rapport qualité/prix qui semble imbattable.

Elle dispose ainsi de 3 réglages de minuterie (30, 60 et 90 secondes). Ses fonctions sont présentées sous la forme d’un écran tactile et un large affichage LCD permet de suivre le compte à rebours du temps de séchage restant.

Équipé d’un capteur infrarouge, le sèche-ongles s’allume automatiquement en plongeant la main à l’intérieur et s’éteint dès son retrait. Il peut aussi se maintenir en continu jusqu’à 99 secondes.

De petite taille et léger, ce sèche-ongles se range et se transporte aisément. Ses 15 ampoules LED, bien réparties et d’une durée de vie annoncée supérieure à la moyenne (62 500 heures environ), offre une puissance de 30 Watts. Il catalyse très rapidement les vernis semi-permanents et de nombreux gels. Son grand espace intérieur accueille aussi bien la main que le pied.

Enfin, grâce à sa technologie avancée de longueur d’onde optique double, la lumière des LED plus proche de la lumière blanche n’abîme ni la peau, ni les yeux.

On aime :
  • sa minuterie à 30/60/90 secondes
  • son affichage du compte à rebours
  • son allumage automatique
  • sa dimension intérieure (manucure et pédicure)
  • sa compatibilité avec de nombreux gels
On n’aime pas :
  • Lampe UV à LED très performante (30W) mais bien s’assurer de sa compatibilité avec ses produits de manucure favoris.

La lampe UV LED Ongles ABODY SUN9C (24 W)

Cette lampe UV à LED, au design très agréable, est particulièrement appréciée pour sa polyvalence à un prix très raisonnable. Adaptée pour les vernis semi-permanents ainsi que pour les gels LED et gels UV (GELISH, OPI, CND, Shella), elle permet un gain de temps de séchage non négligeable, y compris pour la colle à ongles UV.

Outre sa fonction continue, elle possède 2 réglages de minuterie (30 et 60 secondes) pour une prise en main de l’appareil simple et rapide. Son capteur « intelligent » détecte automatiquement la présence de la main pour l’allumage et s’éteint en la retirant.

Fine et très légère, la lampe UV prend peu de place pour le rangement et le transport. Sa forme en arche convient parfaitement aux manucures comme aux pédicures. Très efficaces, ses 15 petites ampoules LED, d’une puissance totale de 24 Watts, sèchent les gels et vernis rapidement et de manière homogène sur tous les doigts.

Dotée de la nouvelle technologie, ses LED diffusent une lumière proche de la lumière blanche pour préserver les ongles et les yeux, de même que les couleurs des vernis.

On aime :
  • sa polyvalence (pour gels LED, gels UV et vernis semi-permanents / pour manucures et pédicures)
  • son allumage automatique
  • sa simplicité d’utilisation
  • son poids très léger
On n’aime pas :
  • son cordon d’alimentation peut-être un peu court
  • son ouverture à l’arrière qui oblige à bien positionner sa main et, pour les plus étourdies, à ne pas placer trop près des LED pinceaux, vernis et autres produits !

La lampe UV LED O’VINNA (52W)

Avec son style élégant et discret, ce sèche-ongles propose un traitement d’une grande efficacité et rapidité de la plupart des gels UV et gels LED (entre autres, CND Shellac, Gelish, OPI et Bluesky) pour un prix très abordable. Un autre de ses atouts majeurs se caractérise par un confort et une protection élevés.

En plus de ses 3 niveaux de réglages de minuterie (30, 60 et 90 secondes) pour un séchage très rapide, le sèche-ongles ajoute une option à 120 secondes à basse température pour un mode « indolore ». Son écran LCD affiche le décompte du temps restant pour le séchage des ongles tandis que son capteur automatique sans contact active l’allumage de la lampe UV au passage de la main à l’intérieur et le désactive lorsqu’on l’enlève.

Pour une facilité d’entretien, le plateau aimanté est amovible. Son retrait permet aussi la réalisation de pédicures dans de bonnes conditions d’hygiène.

Sa technologie double UV/LED et sa puissance de 52 Watts garantissent une grande rapidité de séchage. Combinée au port des gants anti-UV fournis avec l’appareil, cette technologie assure une bonne protection des yeux et des mains particulièrement sensibles.

On aime :
  • sa grande efficacité pour tous types de gels grâce à sa technologie double UV/LED
  • son mode « indolore » (à basse température)
  • son plateau amovible pour les pédicures
  • son allumage automatique
  • son affichage du décompte du temps de séchage
  • ses gants anti-UV
On n’aime pas :
  • Comme toute lampe UV à LED, les ampoules défaillantes ne peuvent être changées

La lampe sèche-ongles à UV Professionnelle NAILSTAR™ (36W)

Sous ses lignes épurées, ce sèche-ongles a été conçu pour tous types de gels UV (dont CND Shellac, Bluesky, Gelish, OPI) et les vernis semi-permanents, à usage aussi bien personnel que professionnel pour un prix correct.

Sa minuterie réglable à 120 et 180 secondes ou en mode constant permet de s’adapter à toutes les variétés de vernis UV. Sa puissance de 36 Watts, répartie en 4 ampoules disposées au-dessus et sur les côtés, lui confère une très bonne qualité et rapidité de séchage pour un résultat digne d’un professionnel.

Léger et d’une grande simplicité d’utilisation, il s’adapte à la pédicure et à la manucure. Son plateau est amovible pour faciliter son entretien. En outre, l’appareil est livré avec une fiche explicative des différentes étapes de pose du vernis semi-permanent.

On aime :
  • sa minuterie à 120/180 secondes
  • sa qualité robuste et professionnelle
  • sa grande simplicité d’utilisation
  • son plateau amovible pour un entretien facile
On n’aime pas :
  • Bien que léger et très maniable, sa taille est un peu plus large que certaines lampes à LED pour particuliers.

Quelques conseils utiles pour vous guider dans le choix de votre lampe UV

L’utilisation d’une lampe sèche-ongles est, en principe, très simple. Une fois votre lampe UV allumée, vous placez votre main à plat à l’intérieur, en dessous des ampoules, puis vous réglez la minuterie en fonction du temps de séchage souhaité. Cette opération doit être renouvelée entre chaque couche de gel ou de vernis, selon les consignes indiquées sur le produit de manucure utilisé. Pour un bon résultat, la main ne doit pas bouger pendant le durcissement de l’ongle.

Malgré cette simplicité, une grande variété de modèles et d’options existe pour ce type d’appareil. Parfois, les kits complets de manucure pour ongles en gel incluent une lampe UV. Pourtant, la qualité de votre manucure dépend, pour une grande partie, des performances de votre sèche-ongles. Faire le bon choix n’est donc pas négligeable.

Pourquoi le choix de votre lampe UV est-il si important ?

Pour éviter le décollement de vos faux ongles et assurer la durée de votre vernis, ces produits doivent durcir suffisamment. Pour ce faire, gels et vernis UV contiennent des composés chimiques qui réagissent sous l’effet des rayonnements ultra-violets. Pour que la polymérisation soit optimale, ces gels et vernis doivent être exposés à la bonne puissance et à la bonne longueur d’ondes UV.

Or, la puissance des lampes UV pour ongles est variable d’un modèle à l’autre. Généralement comprise entre 9 Watts et 72 Watts, la puissance la plus commune pour une lampe UV non professionnelle se situe entre 24 et 36 Watts. Cette intensité lumineuse dépend, soit de la puissance des ampoules, soit de leur nombre même lorsqu’elles sont de faible puissance.

Pour connaître la puissance idéale de votre lampe UV, il convient de se référer à vos produits habituels. Les gels et vernis, de compositions très différentes en fonction des marques, ne réagiront malheureusement pas si l’intensité des rayons UV n’est pas suffisante. Les fabricants indiquent, le plus souvent sur l’emballage, leurs recommandations d’utilisation, y compris la puissance minimale nécessaire pour activer le produit. Certaines lampes UV ne fonctionnent ainsi qu’avec certaines marques de produits de manucure.

Enfin, il est à noter que la faible exposition des mains aux rayons ultra-violets est estimée sans danger pour l’utilisateur. Par ailleurs, même s’il est avéré que le processus de polymérisation peut entraîner une sensation de chaleur au niveau des ongles durant la catalyse, cette sensation doit rester minime. Pensez ainsi à alterner fréquemment les doigts exposés sous la lampe UV pour plus de confort, en fonction de votre sensibilité à la chaleur.

Quelles différences entre lampes UV et Lampes LED pour ongles ?

Quel que soit le mode de séchage retenu, le résultat final sera tout aussi réussi : solidité et brillance des ongles. Néanmoins, d’ordinaire les gels UV ne sont compatibles qu’avec les lampes UV et les gels LED qu’avec les lampes LED. Il est donc, une fois de plus, primordial de se référer aux indications de vos produits favoris. La plupart des vernis semi-permanents sont, quant à eux, compatibles avec les deux types de lampes.

Seulement deux différences sont notables entre ces lampes sèche-ongles : le temps de séchage et l’entretien de l’appareil. Ainsi, la lampe UV nécessite un temps de catalyse un peu plus long que la lampe LED (120 secondes environ pour le gel UV contre 30 secondes seulement pour le gel LED). En outre, les néons de sèche-ongles UV nécessitent d’être remplacés en moyenne tous les 4 à 6 mois, tandis que les ampoules LED ont une durée de vie extrêmement longue. Toutefois, lorsque ces dernières ne fonctionnent plus, elles ne peuvent pas être changées.

Pour réconcilier les gels LED et UV, apparaissent sur le marché des lampes sèche-ongles qui combinent désormais les deux techniques. Cette technologie double LED/UV propose alors un temps de séchage intermédiaire, soit environ 60 secondes pour un gel.

Quels sont les critères importants à prendre en compte avant l’achat d’une lampe UV

Pour être efficace et agréable à utiliser, la lampe sèche-ongles se doit d’être performante et pratique. Avant de vous prononcer pour un modèle, il vous faudra donc tenir compte :

  • de la puissance de l’appareil : assurez-vous de la compatibilité entre vos gels et le nombre de Watts fournis par la lampe UV. Bien souvent, le fabricant liste les produits de manucure compatibles sur sa notice
  •  de la répartition des ampoules : tous les appareils ne disposent pas du même nombre d’ampoules. Plus elles sont nombreuses et bien réparties (au-dessus et sur les côtés), plus le séchage sera efficace et harmonieux sur l’ensemble des ongles.
  •  de la simplicité d’utilisation et d’entretien de la lampe UV : n’hésitez pas à vérifier l’accessibilité des fonctions et des néons à changer, le nombre de manipulations nécessaires pour faire fonctionner l’appareil, la présence ou non d’un plateau amovible, la longueur du cordon d’alimentation…
  •  des fonctions proposées : minuterie réglable (à 30/60 secondes pour les lampes LED et 120/180 secondes pour les lampes UV), allumage automatique, affichage d’un compte à rebours…
  •  des dimensions de la lampe UV : ces lampes sont d’ordinaire légères et peu encombrantes, soyez donc très vigilante à l’espace intérieur de l’appareil. Vous devez être en mesure d’y étaler votre main, sans trop coller vos doigts les uns contre les autres et sans toucher les ampoules. Si vous êtes adepte des pédicures, votre pied aussi doit pouvoir passer ! Mais attention, un espace trop important entre les ongles et les ampoules peut mener à l’inefficacité.
  •  du prix : il doit bien sûr correspondre à votre budget et être en phase avec la qualité du produit. Mais n’oubliez pas qu’une ampoule LED défectueuse ne se change pas et qu’il vous faut intégrer le coût des néons de rechange (tous les 4 à 6 mois environ) pour les lampes UV. Certains modèles incluent, d’ailleurs, une ampoule supplémentaire dès l’achat de la lampe UV.
  •  du design : pour que la manucure (ou la pédicure) reste synonyme de plaisir !
Written by OngleDeco