Gel uv pour ongles : lequel choisir ?

Les gels UV constituent toute une gamme de produits de manucure au résultat durable et impeccable. Le séchage des gels par rayons ultraviolets renforce la solidité et l’éclat de la manucure. Excellente alternative aux vernis à ongles classiques, les gels UV présentent parfois de grandes disparités dans leur composition, leurs caractéristiques et leur utilisation. Petit tour d’horizon donc sur ces gels miracles, faciles d’utilisation et aux propriétés toujours plus variées pour sublimer vos ongles.

Un gel de base pour la tenue et la protection du gel UV

Indispensable pour la réussite de votre manucure, le gel de base ou gel d’adhérence tient le rôle de support sur lequel vont venir se fixer les autres couches de gels. Le gel de base, généralement transparent, garantit à la fois la bonne tenue des gels de construction et de couleur ainsi que la protection de l’ongle naturel. Sa texture varie de semi-liquide à liquide.

Le gel d’adhérence se distingue du Primer et de l’Ultra bond par la dose d’acétone qu’il contient. La faible quantité d’acide dans sa composition le rend moins agressif pour les ongles naturels, tout en conservant l’efficacité de son accroche.

Débuter sa manucure par la pose d’un gel de base permet également de créer un rempart contre les pigments des vernis colorés qui ont tendance à tacher les ongles. Le Primer ne peut donc pas se substituer à la base. Néanmoins, son usage peut parfois être recommandé avant la pose du gel d’adhérence afin de dégraisser les ongles gras.

La pose du gel s’effectue directement sur les ongles naturels ou à même les capsules dépolies ; il est aussi utilisé avec les techniques de modelage ou d’allongement au chablon. Une fois les ongles préparés, il s’étale au pinceau sur la plaque de l’ongle, sans couler, en une fine couche. Il est ensuite catalysé en 1 à 2 minutes sous la lampe UV. La couche rugueuse qui persiste après le séchage ne doit pas être retirée. C’est elle qui sert de lien pour une meilleure adhérence du gel de construction.

Un gel de construction pour le modelage et la solidité

Le gel de construction ou gel de modelage est l’élément essentiel qui apporte toute la solidité à la manucure lors de la réalisation des ongles en gel. Sa matière souple et élastique permet de travailler la forme de l’ongle souhaitée avec aisance : formation du bombé sur l’ongle naturel pour un gainage parfait, extension de faux ongles avec ou sans utilisation de capsules….

Sa consistance est plus ou moins épaisse et sera choisie en fonction du modelage attendu. Le gel épais ne coule pas. Plutôt compact, il est travaillé à l’aide d’un pinceau ou d’un spot et sera préféré aux gels de construction plus liquide pour les extensions au chablon ou des allongements relativement importants de longueurs.

Ainsi, pour réaliser le gainage de l’ongle, il suffit de déposer sur sa surface un petit amas de gel épais. Avec un pinceau, le gel est étendu vers les bords en conservant davantage d’épaisseur au centre de la plaque pour former un joli bombé.

Le gel de construction semi-fluide est, quant à lui, plus maniable. Il se travaille à l’instar d’un vernis classique à l’aide d’un pinceau. Il est idéal pour consolider les ongles naturels comme les ongles artificiels.

La catalyse de ces gels s’effectue en 2 à 3 minutes sous lampe UV et peut varier selon l’épaisseur de gel déposé. Après séchage, la couche collante qui recouvre l’ongle sera enlevée à l’aide d’un Nail cleaner. Un simple limage permet d’affiner la forme recherchée et d’harmoniser le façonnage.

Ces gels sont généralement transparents voire rosés pour laisser s’exprimer la teinte naturelle des ongles. Néanmoins, en vue de masquer leurs éventuels petits défauts et d’unifier ainsi leur teinte rosée, des gels de construction dits de « camouflage » ont été créés. Une seconde couche fine de gel de construction peut être également appliquée pour un résultat plus prononcé.

Quelle que soit sa viscosité, le gel de construction est habituellement auto-égalisant ; il gomme de fait les petites aspérités en se lissant, pour un rendu de modelage impeccable. Épais ou semi-fluide, sa robustesse, après catalyse, reste infaillible.

La pose du gel de construction ouvre ensuite sur l’application d’un gel UV French, d’un vernis gel de couleur, de décorations de Nail Art ou plus simplement d’un gel de finition.

Un gel de finition pour la brillance et la perfection

Le gel de finition ou Top Coat gel UV achève la manucure et la pose éventuelle de faux ongles. Bien plus liquide que les gels précédents, il est appliqué au pinceau sur toute la surface de l’ongle, en une ou deux couches très fines, puis catalysé en 2 minutes après chaque couche. Pour une finition optimale, il est important de border le dessous du côté libre de l’ongle. Une fois dégraissé avec un Nail cleaner, ce gel apporte de l’éclat à l’ongle naturel ou la brillance d’une manucure plus sophistiquée. Pour un rendu plus sobre mais non moins intense, le gel de finition existe également en version mate. Il constitue, en outre, une excellente protection pour un maintien du résultat sur plusieurs semaines.

Vernis gel couleur et vernis semi-permanent pour jouer avec les teintes

Le vernis semi-permanent résulte d’un mélange de gel acrylique et de pigments. Contrairement aux vernis classiques plus fragiles, sa grande résistance procure un résultat parfait, sans s’écailler et sans entretien particulier, pendant deux à trois semaines. Le gel s’étale à la manière d’un vernis à ongles après la pose du gel de base. Il est ensuite catalysé sous lampe UV entre chaque couche puis recouvert d’un gel de finition.

Le vernis gel couleur ou gel de construction coloré est considéré comme un vernis permanent. Destiné à apporter couleur et éclat aux ongles naturels et artificiels, il respecte les différentes étapes de la pose des gels UV pour une tenue solide et durable.

Même si ces deux types de « vernis » s’adaptent aux différentes techniques de manucure en gels UV, dans la pratique, le vernis semi-permanent propose une pose souple et rapide particulièrement appréciée sur ongles naturels tandis que l’adhérence et la dureté du vernis gel couleur correspond parfaitement aux exigences des faux ongles. En effet, leur grande différence réside dans la dépose du vernis ; un produit à base d’acétone (souvent compris dans les kits de manucure adaptés) suffira pour retirer le vernis semi-permanent alors que le vernis gel couleur demandera un soigneux limage et polissage de l’ongle.

Ces vernis se déclinent aujourd’hui en de très nombreuses teintes vives, intenses, pailletées ou plus discrètes. On les trouve dans le commerce à l’unité, par lots ou inclus dans des kits de manucure.

Un gel monophase ou biphase pour une utilisation simplifiée

Le gel monophase ou gel 3 en 1 a été conçu pour servir à la fois de gel de base, de gel de construction et de gel de finition. Un même produit est donc utilisé pour les phases principales de la réalisation des ongles en gel et de la pose de faux ongles. Ce gel monophasé, plutôt fluide, présente d’astucieux avantages puisqu’il reste facile à appliquer et évite de multiplier les produits. Il cumule ainsi les propriétés des différents gels : l’adhérence du gel de base, une texture suffisamment élastique et auto-lissante pour travailler la forme de l’ongle et le gainage, la brillance et la solidité du gel de finition. En fonction de la teinte choisie, du transparent au beige rosé, il peut également faire office de gel de camouflage. Le gel monophasé s’applique au pinceau en couche plus ou moins épaisses selon l’étape réalisée et se catalyse sous lampe UV.

De consistance épaisse, le gel biphase ou gel 2 en 1 regroupe sous un même produit les fonctions de gel de base et de gel de construction. L’application d’un gel différent, un gel de finition par nature plus liquide, sera nécessaire pour parfaire la manucure. Sa texture compacte simplifie le modelage sur ongles longs et extensions. Il existe également en plusieurs nuances de teintes pour un rendu des plus naturels.

Les gels monophases et biphases sont perçus comme une technique de manucure pratique et économique.

Un gel Soak off pour une dépose facile

La dépose des ongles en gel demande un minimum de soin et de patience. Le gel Soak off a la particularité de se dissoudre sous l’effet d’un produit liquide appelé le Soak off. Ce gel suit la même procédure d’application que les vernis gels et se catalyse de façon identique. Pour l’enlever, l’utilisation du Soak off permet, après un léger limage de la surface de l’ongle, de pénétrer dans le gel et de le ramollir. Ce dernier pourra ensuite être entièrement retiré grâce à une spatule.

Cette technique de dépose est une bonne alternative à la dépose des ongles en gel par limage ou à leur remplissage, c’est-à-dire par comblement de l’espace créé entre le gel et la racine de l’ongle lors de sa repousse. Néanmoins, pour faciliter cette étape parfois très utile, des kits de remplissage sont désormais accessibles dans le commerce.

 

Tous ces gels sont de composition différentes. Rester bien attentif aux consignes des emballages vous permettra d’éviter les risques d’allergie ou autres désagréments dus à des mélanges inopportuns. Vous pourrez ainsi utiliser vos produits en toute quiétude et vous assurer l’efficacité recherchée pour une manucure exceptionnelle.

Written by OngleDeco